Mustang Coupe 66 V8 289C BA3 : Arrivé – travaux en cours

Bonjour,

Après de longues semaines d’attente elle est enfin arrivée. Nous sommes partis la récupérer le 7 mai, long trajet depuis Pornic, excités de la voir et de l’utiliser.

A l’arrivée, elle a subit les affres du transport, un bon coup de propre s’impose. A première vue, belle auto, dans son jus mais solide. Nous la démarrons sans problème, mais malheureusement impossible de la faire avancer.

En faisant les niveaux tout semblait Ok mais nous n’avons pas insisté. Le treuil est dans ce cas une des meilleures choses qui soit :).

De retour à l’atelier, nous examinons plus en détails la belle, elle a quelques défauts de carrosserie mais pour son age ce n’est rien. Nous les ferrons reprendre par notre carrossier au moment voulu. Après une bonne analyse de l’ensemble, vérification des connections entre la boite et le sélecteur, nous refaisons les niveaux.

A cette étape, nous nous rendons compte qu’il ne reste qu’un tiers d’huile dans la boite… A la première lecture, la jauge nous avait berné… Le niveau fait, elle fonctionne parfaitement. Ceci étant nous nous rendons compte que les soucis qui peuvent arriver sur le transport maritime rende très complexe les prises en charge éventuelles de dommages occasionnés.

En l’occurrence personne n’était responsable sauf la jauge qui nous a induit en erreur. 3 mois d’immobilisation, un niveau d’huile faible avant le transport sont la cause de cet aléa.

Depuis le 7 mai, l’intérieur de la voiture a été enlevé, les sols arrières ont été pris à temps pour être traités avec un bon anti rouille, puis nous avons refait (ou fait) les joints de carrosserie inexistants sur la voiture. Elle a été reprise aux US pour les sols avant, mais les joints ne font pas partie de leur travail. Tout est maintenant rentré dans les règles pour que la voiture passe sans problèmes les prochaines années.

Nous avons nettoyés complètement le sous bassement en grattant jusqu’à la tôle pour vérifier : aucun soucis, toujours les joints qui manquent, 2 jours et demi pour rendre présentable les dessous de la dame. Nous avons rejointé l’ensemble de la partie basse correctement, puis poser un antigravillons+antirouille sur l’ensemble du bas de caisse.

[metaslider id= »2768″]

Les fluides moteurs ont été changés, filtres, bougies… Nous allons en faire autant pour la boite de vitesse et le pont arrière.

Prochaines étapes :

  • démontage du démarreur pour identifier le numéro de moteur.
  • démontage de la planche de bord pour vérification du faisceau principal. Remise à niveau du tableau de bord avec un nettoyage puis une peinture complète pour lui redonner son apparence.
  • envois du siège avant conducteur en réfection pour l’assise chez notre partenaire sellier
  • vérification de l’ensemble du circuit de frein
  • vérification de l’ensemble des connectiques
  • passage au controle technique